Choisir son casque

 

A t-on besoin d’un casque sur un vélo ?

Il faut savoir que le port du casque n’est pas obligatoire en France pour les adultes mais le devient fin mars 2018 pour les enfants. Le port du casque obligatoire pour les enfants peut se comprendre car ils n’ont pas les bons réflexes ni la sureté d’un adulte. En revanche pour les adultes le port du casque obligatoire peut décourager bon nombre de cyclistes. Cela peut être perçu comme un forcing/corruption des équipementiers sur le gouvernement.

Sur route, à grande vitesse le casque sera un plus en cas de chute. Quoique les anciens coureurs pros ont bien survécus avec une simple casquette contre le soleil. Un casque ne sauve pas, la prudence oui.  En ville où la vitesse est moindre et les couloirs à vélos sécurisés, on peut se passer de casque. Mais en ville on assiste au phénomène de mode du port du casque et pour se démarquer, tous choisissent la même marque (effet mouton, de pub).

De plus il a été relevé qu’il n’y a pas d’incidence sur le port du casque et moins d’hospitalisations dues aux accidents de la route. A noter aussi que le plus grand nombre d’accidents se situent dans la catégorie des 65 à 75 ans et +. Ce n’est pas la plus nombreuse parmi les cyclistes.

Il faut aussi remarquer que les casques ne sont pas assez couvrants et le système de lanières pas très efficace. Pour être vraiment efficace le casque doit être intégral, il doit protéger le visage, le menton et l’arrière du crâne. comme sur une moto. Mais qui voudra le porter alors ?

Le port du casque obligatoire en Australie depuis 20 ans a fait chuter l’usage du vélo de 47% chez les écoliers et 90% chez les collégiens. Cela a complètement fait échoué le vélo en partage bixi (leur velib) qui devient un gouffre financier que l’état essaye d’enrayer en donnant des amendes aux cyclistes sans casques. Une police trop zélée a provoquée des heurts chez les jeunes et des emprisonnements avec violence ont été constatés. Même si les médecins ont témoigné du bien fondé du casque, les statistiques montrent une augmentation des accidents de vélos avec le casque. Le gouvernement australien va surement revenir sur cette loi. En France il faudrait plutôt construire des voies cyclables pour réduire les accidents et former les jeunes fous au respect des règles de conduite urbaine.

Comment choisir son casque de vélo
Il existe divers types de casques pour différentes utilisations.

1- Le casque de ville et à usage multiple
2- Le casque de route (pro)
3- Le casque BMX (pro)
4- Le casque de VTT (pro)
5- Le casque de vitesse (pro)
6- Les casques enfants
7- Les casques accessoirisés et fantaisie

Le casque de ville est couvrant et rigide. Le casque usage multiple ressemble au casque route mais a un prix abordable.  Le casque de route est plus cher à cause de ses matériaux et une technologie plus poussée. Le casque BMX est très couvrant et rigide et le casque VTT est un intégral, résistant et couvrant le visage.